Je vous souhaite une belle année 2017

Nous voilà arrivés au terme de l’année 2016.
C’est le moment de fermer les yeux et de laisser venir à la surface de votre conscience ce qui a fait votre bonheur de cette année écoulée. Allez cueillir chaque petite étincelle, chaque éclat, ce qui vous a fait sourire, ce qui vous a nourri et prenez le temps de savourer ici et maintenant ces petits moments simples et tellement bons. Inspirez ces sensations agréables et diffusez-les dans toutes vos cellules pour commencer l’année nouvelle avec tout le bon de 2016.
Imaginez maintenant que vous êtes déjà dans un an exactement … imaginez ce que vous aimeriez pouvoir dire de l’année 2017 … et puis égrenez les mois, un par un, pour décider de chaque petit pas concret que vous allez faire  pour que cette année soit à l’image de ce que vous voudriez pour vous, pour les autres et pour cette terre. La bonne nouvelle est que chaque jour est rempli de possibles …
Je serai très heureuse de partager un petit moment de bonheur avec vous pendant cette année 2017. Faites-en une belle année !

Sophrologie et lavage du nez

Mes étudiants ont présenté des travaux de groupe visant à établir les liens entre les origines orientales de la Sophrologie et la Sophrologie. L’occasion pour certains d’entre eux de se pencher sur la pratique du lavage de nez. Cette technique a été présentée par Caycedo, fondateur de la Sophrologie, comme le premier exercice de sa Relaxation Dynamique, d’abord effectuée avant la sophronisation puis après la sophronisation de base pour finalement être abandonnée pour des raisons d’ordre pratique. Personnellement, je m’étais jurée que jamais je n’expliquerais cela à mes cours pour les mêmes raisons pratiques : imaginez-moi en train de faire une démo du lavage du nez face à mes étudiant(e)s qui assisteraient au triste spectacle de leur prof, le nez dégoulinant … bref, je vous passe les détails ! et je me gardais bien d’en parler, me disant que de toutes façons, ce n’était plus pratiqué en séance de sophrologie …

C’était sans compter sur un groupe d’étudiants qui, suite à leurs recherches, ont décidé de faire faire cette démo en classe par un volontaire. Ce jour-là, j’avais le nez bouché et j’ai accepté de faire un essai dans un coin de la classe (merci Anne) ! Et me voilà aujourd’hui convaincue des bienfaits de cette pratique ancestrale ! Parce que, même si Caycedo a appelé cela le sophro-kafa, cette pratique nous vient de temps très anciens et est utilisée par les yogis de l’Inde depuis des millénaires.
Précautions : votre eau doit être absente d’amibes (ce qui devrait être le cas dans les pays où l’eau est contrôlée) et cette pratique n’est pas indiquée lorsque vous avez des saignements de nez.
Pour en savoir plus et tenter l’expérience :

Site de deux Sophrologues « D-tente » : Sophro Kafa

Site de Naturopathie : Lavage de nez avec le Lota

Sophrologie

Ce matin, je me plonge dans un livre de René de Lassus : « L’ennéagramme, les 9 types de personnalité ». Je vous reproduis l’Avant-Propos : « Tout comme la médecine, les mathématiques ou la philosophie, l’Ennéagramme, n’appartient à personne. Tout comme ces disciplines, l’Ennéagramme n’a pas un fondateur officiel, un inventeur répertorié qui ait sa statue dans tous les villages de France et de Navarre. Tout comme ces disciplines, l’Ennéagramme s’est développé dans le temps et dans l’espace, grâce à des contributions diverses. Tout comme ces disciplines, il apporte des connaissances précieuses à la communauté humaine. »

Qu’est ce que j’aurais aimé qu’il en soit ainsi de la Sophrologie. Bien sûr, Caycédo est l’inventeur du mot « Sophrologie », quoique très inspiré de ce que faisaient déjà les Grecs et il est l’inventeur de sa méthode dite de Relaxation Dynamique (qu’il a été chercher en Orient). Mais la sophrologie telle qu’elle s’est répandue n’est la propriété de personne, elle s’est développée au travers des âges grâce à des contributions diverses. Et ils ont été nombreux à y contribuer depuis Platon qui parlait déjà des » incantations » et des « beaux discours » dans son dialogue de Charmide  (texte intégral ici) jusqu’aux personnes connues ou anonymes qui ont cherché un équilibre entre le corps et l’esprit et ce de toute éternité. La sophrologie est désormais plurielle avec une base commune : la parole, le mouvement réel ou imaginé, la respiration, la conscience …

En tant que sophrologue, je veux répandre le plus largement cette pratique et c’est pourquoi, je donne cours en promotion sociale « Harmonie Vitale par la Sophrologie » pour qu’elle soit accessible à tout un chacun.

Belle rentrée à tous et beaucoup de bonheur dans vos projets !

 

 

Humanité

Au gré de ce temps de vacances scolaires, je me suis retrouvée dans le Nord de la France, non loin de Calais, dans un camping  … l’endroit était charmant, non loin de la mer. La nature côtière est très préservée en France grâce à une loi qui empêche toute construction  sur les côtes. Je me suis donc installée sur une plage avec, à perte de vue,  … la nature … connexion immédiate … grand moment de ressourcement. De retour au camping, j’entends parler de nombreuses langues : anglais, italien, espagnol, allemand … par des groupes de jeunes gens éparpillés dans le camping dans de petites tentes ou des caravanes partagées et j’apprends que ce sont des volontaires pour le camp de réfugiés de Calais à 8 kilomètres de là où nous sommes. Des réfugiés entassés sur une autre plage ! Ces jeunes se rendent chaque jour au camp de réfugiés pour leur apporter un peu d’aide. Quelle belle leçon d’humanité … Où en suis-je moi si je pense à cette valeur « humanité » ?

Prenons le temps de méditer sur cette notion de valeur, sur nos valeurs qui font toute notre richesse et prenons le temps d’intégrer nos ressentis, c’est ce qui nous permettra de nous (re)connecter à notre être profond … pour ensuite offrir notre humanité … comme ces jeunes qui, sans le savoir, m’invitent à prendre un temps de méditation au cœur de mes vacances …

 

Un extrait de ma bibliothèque personnelle

Me voilà en vacances d’enseignante, ce qui me permet de prendre du temps pour des petits ou grands projets qui me tiennent à cœur pour répondre à mon besoin d’être en lien avec le plus grand nombre dans un souci de partager des expériences et des ressources. J’ai donc pris le temps de développer une page « bibliographie » sur mon site d’enseignante et de formatrice. Cette page reprend des ouvrages qui me sont très utiles et peuvent peut-être aussi vous inspirer. J’ai donc répertorié des titres d’ouvrages avec leurs auteurs, la date de l’édition en ma possession et pour la plupart des références, j’ai prévu un lien qui vous en dit plus sur l’auteur, le sujet …  Je vous invite dès lors à faire un petit tour en suivant ce lien.

Cette liste représente une toute petite part de ma bibliothèque personnelle mais c’est déjà un bon début qui vous sera utile, je l’espère en tout cas.

 

Enfants : Livres et liens à découvrir …

Pour vous donner encore quelques idées pour aider les plus jeunes, je vous recommande les livres de Sylvie Sarzaud, Sophrologue et Auteure de livres métaphoriques pour enfants

Vous trouverez ci-dessous plus de détails sur un de ces livres et d’autres liens intéressants pour nos plus jeunes
Un livre pour aider les enfants à surmonter l’angoisse de la séparation

Nous sommes tous sensibles aux métaphores et aux symboles. Le langage symbolique, analogique nous aide à comprendre notre histoire, à combler nos vides profonds, à avancer sur le chemin de la vie. Depuis la nuit des temps, les histoires nous ont permis de nous connecter à la connaissance universelle, d’y trouver des réponses, c’est là que réside toute la force du symbole …

 

Sophrologie pour les enfants

Je viens d’avoir une question concernant la sophrologie pour les enfants. La sophrologie peut être parfaitement adaptée aux enfants dès le plus jeune âge. Laissez-moi vous parler de mon expérience personnelle avec mon petit fils âgé de 3 mois à ce jour. J’ai eu l’occasion de le garder récemment quelques heures seulement puisqu’il n’est pas sevré. Pour le calmer lorsque c’est le moment de dormir, je le prends dans mes bras et je pratique la respiration totale en le serrant contre moi pour qu’il profite largement des mes mouvements respiratoires. Aussitôt, je l’entends pousser un grand soupir d’aise et tout son petit corps se détend d’un coup. Après quelques respirations de ce type, il est tout calme et je le couche aisément, il s’endort aussitôt … Il est vrai que j’ai proposé quelques séances de sophrologie à sa maman pour la préparer à la maternité et à l’accouchement  …  il s’en souvient très certainement …

Pour terminer ce petit article, je ne peux que vous recommander les deux ouvrages de Isabelle Lefèvre-Vallée : « L’enfant et la Sophrologie » et « L’ADOLESCENT & la sophrologie ». Les deux ouvrages sont publiés aux éditions Ellébore et m’ont personnellement beaucoup inspirée lorsque j’ai commencé à recevoir des enfants dans mes consultations.